Gagner la War for talent

La valeur ajoutée des environnements de travail

Projective a confié la mission d’aménagement de leurs nouveaux bureaux à ADMOS dans le cadre du NWOW et de la War for talent qui est de plus en plus présente.

Comment le nouveau bureau contribue-t-il aux ambitions de croissance du marché ?

Stefan Dierckx (CEO Projective) :

« Projective fournit des senior project managers aux banques et compagnies d’assurances en Belgique et dans de nombreux pays européens. Trouver de nouveaux collaborateurs adéquats pour ces entreprises n’est vraiment pas évident. En aménageant ce bureau innovant, nous cherchons notamment à impressionner les candidats qui viennent passer un entretien d’embauche. Ils doivent immédiatement remarquer que le cadre de travail est particulièrement agréable.

Afin de résoudre la problématique de la War for talent, nous voulions donc créer un environnement qui stimule la productivité et la créativité des équipes, et qui reflète la vision entrepreneuriale et innovatrice de notre société. »

Anthony Shaikh (CEO ADMOS) :

« Le focus des sociétés aujourd’hui doit être axé sur le bien-être de leurs employés en leur apportant notamment du Sport, Healthy Food, Yoga, … L’aménagement mais également la culture de l’entreprise jouent un rôle énorme. Le concept mis en place pour Projective est surtout axé sur le concept « d’activity based ».

Cela signifie que les bureaux ne sont plus organisés en termes de places réparties par département, mais par activités : réunion formelles et informelles, travail d’équipe, travail de concentration, etc. on y retrouve également un bar, qui fait office de lieu d’accueil et facilite les échanges sociaux. Ce concept stimule à la fois le bien être, la créativité, la productivité ainsi que l’entreprenariat. »

Le travail classique disparaît-il en même temps que le bureau classique ?

Jurgen Ingels :

« Il n’est pas évident d’attirer les bons candidats. Les collaborateurs doivent se sentir comme chez eux lorsqu’ils travaillent. Et en prévoyant un fauteuil confortable ou une table de billard pour dix minutes de détente, nous nous en rapprochons fortement. En effet, le schéma classique ‘9-17’ freine la créativité du personnel. Un environnement propice aux rencontres est stimulant. La passion intéresse davantage les jeunes que les augmentations salariales. Ils veulent vivre de nouvelles choses et faire des expériences. C’est ce que nous souhaitons leur proposer dans notre bureau innovant. »

 

Leave a Reply

« |